5 mars 2024
  • A la Une
  • Route

Vienne Classic

Bon début de Pavilly/Barentin en Coupe de France de N2

Bonne entrée en matière pour l’USSA Pavilly/Barentin en Coupe de France de N2 lors de la Vienne Classic, une épreuve servant de support à la première manche. Alors qu’aucune attaque ne s’est avérée décisive, la sélection n’a pu s’opérer. En dépit d’une allure toujours soutenue, la course poitevine où Clément Guilbert (Moyon-Percy Cyclisme) s’est offert une belle troisième place, tout s’est joué lors d’un sprint massif opposant  53 coureurs. Il s’agissait alors de rester concentré pour un final tendu. Pour cette arrivée en montée où il fallait être solide, les Barentinois Florian Carpentier (7e), Anthony Macron (10e), Lorenzo Magnien (13e) et Léo De Doncker (14e) ont joués placés. Conformément au règlement, seuls les trois premiers nommés ont marqué des points, ce qui permet à l’USSAPB d’occuper la deuxième place du classement général derrière le Team Inside. « Cette manche, c’était le premier objectif de notre saison. On est à notre place. Les coureurs que j’attendais ont su se placer et éviter les chutes. C’est un résultat d’ensemble satisfaisant » souligne Lucas Lebreton, directeur sportif du club cauchois.

L’an dernier, les « verts et noirs » avaient refermé leur saison au troisième rang de la Coupe de France. « Nous nous sommes renforcé depuis. Beaucoup auraient tendance à se dire que nous devions faire aussi bien, voire mieux, cette année. Mais nous ne sommes clairement pas les seuls à avoir effectué un recrutement intéressant » souligne Lucas Lebreton. L’USSA Pavilly/Barentin devra effectivement faire au GSC Blagnac et Océane Top 16 redescendus en N2 ou encore à Adria-Montluçon promu de N3 à N2. Le club du président Michel Balcou s’est donc fixé comme objectif le top 5. « Le niveau est monté d’un cran. Je pense que nous serons une dizaine à pouvoir postuler au top 5 cette année. Ce ne sera pas simple mais nous ferons tout pour figurer à ce niveau ».

Texte et photo Patrice Meunier