21 juin 2023
  • A la Une
  • Route

Sport Breizh – Yohann Simon (USSA Pavilly Barentin) en finisseur, Jordan Levasseur (VC Rouen 76) en sprinter

Le coureur de tête, c'est Yohann Simon (USSA Pavilly Barentin).

Les couleurs normandes ont été bien défendus lors de la Sport Breizh où Yohann Simon et Jordan Levasseur ont remporté l'un et l'autre une étape. On les retrouvera ce week-end au championnat de France à Cassel.

Savoir provoquer le destin. Etre opportuniste. Yohann Simon (USSA Pavilly/Barentin) a parfaitement réussi son coup en remportant la deuxième étape de la Sport Breizh, une épreuve du calendrier national où le club cauchois s'alignait pour la première fois. " Quand Julien Jamot (VC Rouen 76) et Florian Dauphin ont mis un coup de pression en attaquant la dernière bosse, je les ai accompagnés. En revanche, quand ils se sont regardés, sans hésitation, j'ai attaqué. Puis je me suis mis à bloc pendant trois kilomètres..." Le rêve devient réalité lorsque l'ancien élève du Pôle Espoirs de Caen aperçoit les voitures ouvreuses et quand il se retourne. "J'ai quand même savourer mais j'ai pris mes précautions car il ne fallait pas lever les bras trop tôt". Au service de l'équipe comme il l'est le plus souvent dès qu'il accroche un dossard, l'ancien champion de Normandie juniors de cyclo-cross avait surtout comme mission de se fondre dans le collectif. "On avait pour consigne de prendre les échappées, tout en prenant soin de protéger Anthony (Macron)". Mais voilà que le circuit final de Plougastel-Daoulas (Finistère) se découvre avec un peloton relativement groupé. Le futur vainqueur reconnaît être dans un grand jour mais il voit cette arrivée qui se rapproche "avec un sprint final qui va devenir inéluctable..." Une situation favorable à son leader Anthony Macron et qu'il va, sur un plan personnel, faire tourner à son profit. Une belle récompense pour le Manchois de l'USSAPB qui, jusqu'alors, avait comme meilleur résultat une cinquième place à Lillebonne fin avril . " La forme était bonne en mars lors des classiques bretonnes. Aux Boucles Guégonnaises, je suis repris dans les derniers kilomètres. Il fallait que je concrétise". De quoi également donner un nouvel élan à sa carrière. "J'espère que cela va être un déclic. Ca va me permettre de me décomplexer. Maintenant, je vais prendre le départ des courses en me disant que tout sera possible".
Dimanche, lors de la dernière étape, c'est encore lui qui représentait les couleurs barentinoises en se glissant dès les premiers kilomètres dans la principale échappée du jour. Cette fois en mode baroudeur. Ses efforts furent vains mais Anthony Macron prenait son relais en tête dans le final, tentant d'échapper au sprint massif au sein d'un quatuor d'attaquants durant une quinzaine de kilomètres. Sans plus de réussite. Mais ça ne sera pas faute d'avoir essayé.
Deuxième victoire pour Levasseur
Sprinter de renom mais qui ne semblait plus être en mesure d'être performant en dépit d'une première victoire fin mai à Forges-les-Eaux, Jordan Levasseur (VC Rouen 76) a renoué avec le succès dans son exercice favori lors de la troisième étape de la Sport Breizh à Pont-l'Abbé (Finistère). Pour toucher au but, l'ancien professionnel de l'Armée de Terre et de Roubaix Lille Métropole s'est trouvé des alliés de circonstance. "Les coureurs des Côtes d'Armor assuraient le rythme en tête de peloton et nous conduisaient, tout droit, vers une arrivée massive". Les rouennais prenaient alors les devants, plaçant idéalement leur sprinter. Un sprint parfaitement maîtrisé par l'intéressé,  lui qui n'avait pas levé les bras sur une arrivée groupée depuis une étape des Boucles de l'Artois en 2019. "Je me méfiais tout de même de Florian Dauphin et je me suis mis juste derrière lui. Il a lancé le sprint et je l'ai débordé aux 200 mètres". Une délivrance pour le coureur brayon à la recherche d'un résultat probant. Au classement final, les Normands ont joué placés avec le Barentinois Anthony Macron (4e) et les Rouennais Julien Jamot (6e) et Léandre Lozouet (8e).
Texte et photos Patrice Meunier
Jordan Levasseur (VC Rouen 76).