29 août 2022
  • A la Une
  • Route

Grand Prix de Plouay juniors – Paul Tremble (sélection du Calvados) reprend sa marche en avant

Paul Tremble (Calvados) plus rapide que Gabin Berg (Argenteuil VDS 95) pour la deuxième place.

Christine Baroche, Paul Tremble et Marion Bunel qui, l'un et l'autre sont montés sur le podium du Grand Prix de Plouay, défendant brillamment à cette occasion les couleurs du Calvados.

 

classement plouay junior

C'est l'heure de la récupération pour Paul Tremble.

La sélection du Calvados à l'heure de la présentation des équipes .

On l'avait quitté forcément déçu lors du championnat de France juniors à Saint-Martin-de-Landelles. Là où il voulait briller . "J'avais à coeur de me racheter. Ce jour- là, j'ai pris un coup de chaud" se souvient le junior deuxième année du VC Bocage-Vire. Voulant effacer cette grosse frustration, dix jours lui avaient été suffisants pour renouer avec le succès (le troisième de sa saison) lors du Tour du Domfrontais. C'est maintenant sur une nouvelle dynamique qu'il s'est placé en prenant la deuxième place du Grand Prix de Plouay (Morbihan), décrochant au passage son premier podium sur une épreuve du calendrier UCI dans un final de grande qualité.
Une course animée à chaque tour et, très vite, dix hommes sont partis dans une longue échappée. Douze puis vingt-deux coureurs se retrouvent en tête. Parmi ceux-ci, Paul Tremble (sélection Calvados) a vite compris qu'il figure dans le bon wagon puisque le peloton est relégué à plus de deux minutes. "A deux tours de l'arrivée, les attaques ont fusées. Ca a réduit le groupe de moitié" confiait à l'arrivée le coureur d'Honfleur. Puis Hugo Fabries (Team Jolly 31) décida de tenter seul sa chance pour compter 30 secondes d'avance sur ses poursuivants. Jugeant la menace suffisamment sérieuse, Tremble réagit en compagnie de Gabriel Berg (Argenteuil VDS 95) et Lucas Mainguenaud (PSF Niort). Ce trio se charge alors de réduire l'écart. Confiant en ses possibilités, Mainguenaud qui fut vainqueur du Tour d'Abitibi dans le cadre de la Coupe des nations juniors, libère toutes ses forces pour s'imposer au sprint. Paul Tremble peut alors amplement se satisfaire de la deuxième place. Le sourire aux lèvres, il pouvait alors apprécier à sa juste valeur sa place de dauphin. "J'ai pris un relais un peu plus appuyé à 800 mètres de l'arrivée. Dans l'élan, on a repris Fabries aux 200 mètres. Il m'a manqué un peu de jus sur la fin pour mieux faire. Cette deuxième place est le meilleur résultat que je pouvais espérer" se satisfaisait le vainqueur du Signal d'Ecouves.

Texte et photo Patrice Meunier