15 mai 2018
  • A la Une
  • Route

COUPE DE FRANCE DE DN2 – L’USSA Pavilly Barentin à la hausse sur les Boucles du Printemps

L'équipe barentinoise à l'heure de la présentation.

En s'alignant aux Boucles du Printemps, une épreuve servant de cadre àla deuxième manche de la Coupe de France de DN2, l'USSAPavilly/Barentin savait qu'elle n'avait pas droit à l'erreur. Le clubcauchois n'avait pas marqué le moindre point lors de la premièremanche au Tour du Lot-et-Garonne et un manque de résultats depuis unmois n'incitaient guère à l'optimisme. Pour eux, il était primordialde réagir au plus vite. Développant une course collective, les Barentinois ont su cette fois se montrer à leur véritable niveau surles routes de la Charente-Maritime.

Lors de la première étape où la pluie et le froid s'étaient invité, il fallut attendre le 115è kilomètre pour voir se dessiner l'échappée décisive forte de 17 coureurs où les Barentinois Pierre Tielemans et Bryan Delehaye ainsi que le Polonais Mariuz Gasiorowski figuraient en bonne place. Celle-ci compta jusqu'à 40 secondes  d'avance. Malgré une fin de course éprouvante où les coureurs de tête ont dû résister au retour du peloton en maintenant
jusqu'au bout un avantage jamais supérieur à vingt secondes lors des tours de circuit concluant l'étape, Tielemans et Delehaye prenaient respectivement les 3è et 5e places alors que Gasiorowski se classait 11è. Belle course du Brayon Jordan Levasseur (VC Toucy) qui,toutefois, n'a rien pu faire face à la vélocité du Breton Alan Riou (VC Pays de Dinan), facile vainqueur au sprint. Etant les mieux représenté dans le groupe de tête, les Barentinois remportaient le classement par équipes.

Lors de la deuxième étape, ils se retrouvèrent à quarante sur le circuit final tracé autour de Pons quand Queméré (VC Villefranche-Beaujolais), Le Roux (VCA Saint-Quentin), Do Rego (CM Aubervilliers 93) et Tielemans (USSAPB) s'extirpèrent du groupe de tête. Virtuellement dépossédé de son maillot de leader par Tielemans, Riou (VC Pays de Dinan) rappliquait en compagnie de Van Gucht (VC Villefranche-Beaujolais), Guillaume (Team Peltrax) comme le firent plus tard Racault (Team Peltrax) et Bleier (CM Aubervilliers 93) mais aussi Gasiorowski (USSAPB) à vingt kilomètres du but. Finalement, le Polonais de l'USSAPB se classe 13e. "Il pouvait peut-être faire mieux mais il a mal joué tactiquement. Il a encore besoin de s'affirmer".Vainqueur précédemment d'un critérium en Pologne, ce dernier retournera le week-end prochain sur ses terres pour participer au championnat de Pologne de l'omnium. Au classement final, Gasiorowski prenait la cinquième place alors que Tielemans (18e) et Delehaye (19e) participaient également à ramener de précieux points.  "Physiquement, je pense que le groupe était en baisse après un bon début de saison. Il a fallu remobiliser les troupes.On avait vraiment besoin de marquer des points. L'équipe a vraiment bien travailler et elle a retrouvé beaucoup d'envie. J'ai retrouvé l'équipe du début d'année. Avoir trois coureurs dans les 17 échappées où onze équipe étaient représenté le premier jour, c'était même exceptionnel".De quoi aborder la suite de la saison avec plus d'ambitions. "L'an dernier, j'avais fixé des objectifs que l'on a vraiment pas réussi à atteindre. Désormais,l'objectif sera de maintenir le top 5 au classementfinal et de rentrer dans les huit premières équipes après les Boucles de la Marne (27 mai) qui servira de cadre à la troisième manche pour pouvoir être sélectionné pour le championnat de France " espère Christopher De Souza.

Texte Patrice Meunier, photos Jean-Pierre Bigeon

 

 

Les barentinois Nakamura, Tielemans et Delehaye font la course en tête.

L'USSA Pavilly Barentin, meilleure équipe lors de la première étape.