17 novembre 2022
  • A la Une
  • Route

Bilan des pros normands : une bonne fin de saison pour François Bidard (Cofidis)

Une bonne fin de saison pour François Bidard (Cofidis)

Une bonne fin de saison pour François Bidard (Cofidis)

Arrivé chez Cofidis en début d'année, le Lonléen François Bidard a connu une année compliquée soldée par 43 jours de course et aucun grand tour.

Engagé chez Cofidis avec un premier contrat de deux ans, le Lonléen François Bidard n'a pas réalisé la saison escomptée où il totalise seulement 43 jours de course.

La raison, les suites de sa blessure au Tour du Limousin 2021 qui a entraîné un syndrome des croisements du poignet avec une opération à la clé.

Au final, il a connu une coupure forcée entre l'arrivée du Tour des Alpes-Maritimes et du Var, le 18 février et le Grand Prix du Morbihan, le 14 mai.

Initialement prévu pour épauler son voisin et leader Guillaume Martin sur le Giro d'Italie, le Lonléen n'a plus bouclé de grand tour national depuis octobre 2020, année de la pandémie.

Après son retour à la compétition en mai dernier, il a couru régulièrement jusqu'à sa dernière course, la Japan cup, le 16 octobre, qu'il a bouclé à la 31e place en arrivant au sprint du peloton pour la quinzième.

"Mon opération au poignet a complètement décalé mon programme et à partir du Tour de Wallonie en juillet (NDLR : 23-27 juillet), j'ai tout enchaîné jusqu'à la fin de la saison, le 16 octobre au Japon. Le côté positif, c'est que j'ai fini en excellente condition physique en faisant mont travail pour mon leader, Guillaume Martin."

Voisin de Guillaume Martin, les deux coureurs s'entraînent ensemble dans la région de Flers lorsque leur programme le permet.

Après la coupure sans vélo au retour du Japon, François Bidard a repris l'entraînement un peu avant la mi-novembre afin de préparer la saison 2023.

Pour la condition physique et notamment le renforcement musculaire, il a pratiqué la course à pied, puis le VTT avant de remonter sur son vélo de route.

Le premier stage d'avant-saison aura lieu, du 12 au 20 décembre, à Calpe, en Espagne où le programme de 2023 sera élaboré.

"Je sais déjà que je vais aller en Australie, début janvier, pour disputer l'ouverture de la saison, le Tour Down under, du 17 au 22 janvier. Pour le reste, on verra ça lors du stage de décembre" ajoute le Lonléen.

Pour 2023, ce dernier aimerait bien découvrir le Tour de France aux côtés de Guillaume Martin, le seul Grand Tour auquel il n'a pas encore participé après quatre Giro d'Italie et une Vuelta d'Espagne.

"J'ai envie de courir au moins une fois le Tour de France avant la fin de ma carrière, surtout que le parcours 2023 me plaît bien. Avec le parcours montagneux, il y a de belles choses à faire avec Guillaume (NDLR : Martin)" insiste François Bidard.

Guy Vallée

légende photo :

François Bidard avant le départ de la troisième étape du Tour du Limousin, à Donzenac, le 19 août.