26 avril 2017
  • A la Une
  • Route

4ème manche du Maillot des Jeunes Léopards RMPRO – Corentin Waras (VC Rouen 76) le plus rapide à Lillebonne

La quatrième manche du Maillot des Jeunes Léopards disputé à Lillebonne a tenu toutes ses promesses. De quoi satisfaire le président Claude Lenahédic et toute son équipe du VC Lillebonne qui a réuni 115 coureurs. Douze tours d'un circuit de 10,400 km à boucler à douze reprises avec autant de fois la côte de la Fresnaye à gravir étaient au programme. Rien ne se fit sans le VC Rouen 76 qui décrochait la victoire grâce à Corentin Waras. Ce dernier succédait au palmarès de l'épreuve lillebonnaise à son coéquipier Théot Nicolas.

"Aujourd'hui,je ne savais pas trop où j'en étais. Alors j'ai décidé de me montrer seulement après la mi-course. Au VC Rouen 76, on a fait une belle course d'équipe. Alors, au sprint, je n'avais pas droit de me louper". Concluant victorieusement le travail de ses coéquipiers, Corentin Waras, tout juste sorti des rangs juniors, n'a pas laissé passer sa chance.  Rodé à des efforts plus soutenus avec l'équipe de DN1,le Nordiste du VC Rouen 76, d'abord prudent après 100 kilomètres d'échappée la veille à Leval (1ere,2e et 3e catégories) dans le Nord où il a pris la cinquième place a su  ensuite mettre à profit la course collective de sa formation pour décrocher sa première victoire de la saison. 

Dès le 3e des 12 tours de circuit, une offensive d'envergure se dessinait avec l'attaque d'Oustry (VC Rouen 76) , Hochet (UC Bricquebec), Boisset (UC Cholet 49), vainqueur l'an dernier de la finale du Maillot des Jeunes à Chevreville et Blaise (USSA Pavilly/Barentin). Ces quatre hommes vont s'assurer une avance maximum de 45 secondes. Mais lorsque deux tours plus tard le peloton revint à 15 secondes, les quatre de tête décidaient de relancer l'allure. Alors que le leader des juniors Matis Louvel (VC Rouen) est absent des débats, marquant au plus près son principal adversaire Killian Théot (Sud de l'Eure Cyclisme) au sein du peloton, le VC Rouen va progressivement replacer dans la course à la victoire plusieurs de ses meilleurs coureurs. Le contraire d'une surprise. C'est ainsi que Rondeau prenait place au commandement d'une course sans répit. Lors de la neuvième montée de la côte de la Fresnaye, Oustry et Blaize cédaient alors qu'une crevaison de Rondeau ruinait ses espérances. Mais également celle de Thibault Boisset qui faute du soutien de l'infortuné rouennais du ouvrir seul la route aussi longtemps qu'il le put. Derrière, les Rouennais allaient passer à l'action. Malgré son évidente bonne volonté, Boisset ne pu résister au retour d'Anti (VC Rouen) à 20 kilomètres du but. Derrière, Heymans se lançait à sa poursuite, bientôt rejoint par Moulin (USSA OPavilly/Barentin). Alors que les écarts se réduisaient, Verger (UC Bricquebec), Bazin (AC Cherbourg-Cotentin), Waras (VC Rouen) s'élançaient à sa poursuite.

Heymans nouveau leader 

En tête, Boisset et Anti devaient accepter le retour de Waras et Heymans. Même si la dernière montée de la côte de La Fresnaye  était fatale à Anti, le VC Rouen restait en position favorable. La situation semblait bien inconfortable pour Heymans qui tentait le tout pour le tout en haut de l'ultime difficulté. En dépit de son insistance, il fut rejoint par tous ses poursuivants à quatre kilomètres du but. Sept candidats à la victoire dont quatre du VC Rouen qui allait pouvoir manœuvrer à sa guise. "A ce moment, j'ai dit à Rondeau d'attaquer. confiait à l'arrivée Waras. Ce qu'il fit sous la flamme rouge. Rondeau repris, Waras prenait alors l'initiative de lancer le sprint. En tête aux 200 mètres, personne ne put le remonter. Si Thibault Boisset, fut l'animateur numéro un du jour, c'est  Florian Heymans qui a fait la bonne opération du jour. A nouveau deuxième comme à La Bonneville après avoir ouvert l'épreuve en prenant la 4è place à Montfort-sur-Risle, le jeune champenois pouvait se satisfaire en enfilant le nouveau maillot de leader chez les espoirs alors que Axel Macé (Sélection Sarthe) est le leader chez les juniors.  Pour les prétendants à la victoire finale, les positions sont plus resserrés que jamais. La lutte s'annonce tout aussi intense le 28 mai à Montivilliers.

 Texte et photos Patrice Meunier

 

 

 

Théot (VC Rouen76) et Goasdone (AC Bollene) ont lancé la course.

Thibault Boisset tente d'imposer son rythme.

Les quatre échappés partis lors du troisième tour : Boisset, Laize, Oustry et Hochet.

Le peloton reagit.

Boisset tente seul sa chance.

Le groupe de tête dans l'avant dernier tour.

Heymans, suivi de Boisset et Anti tente de relancer l'allure.

Heymans sera rejoint à 4 km de l'arrivée.

Anti et Waras (VC Rouen 76), Heymans (UV Aube) et Boisset (UC Cholet 49) tente de conserver leur avantage.

Le podium de cette quatrième manche Florian Heymans (2è), le vainqueur Corentin Waras et Thibault Boisset ,3è

Les deux leaders : Florian Heymans (UV Aube ) leader espoirs et Axel Macé (AC Belmontaise) leader junior.