19 octobre 2020
  • A la Une
  • Cyclo Cross

1ère manche de la Coupe de Normandie de cyclo cross à la Ferté Macé – Les favoris exacts au rendez-vous

C'est à La Ferté-Macé, comme l'an dernier, que s'est déroulé l'ouverture de la Coupe de Normandie. Sur un circuit long de 3100 mètres revu et corrigé par le jeune retraité Julien Roussel, l'homme aux 11 titres régionaux chez les Elites, se succédaient de longues portions herbagées, parties techniques et une autre en sous bois. Sur un circuit sec et assez roulant, le spectacle fut au rendez-vous. L'occasion pour les meilleurs de prendre position pour définir une première hiérarchie et d'offrir une première confrontation entre les spécialistes des cinq départements.

Cadets : Esteban Foucher garde l'avantage

Déjà vu à son avantage lors de sa première année cadets l'hiver dernier, Esteban Foucher (UC Landellaise) partait en favori. Ce fut pourtant loin d'être un long fleuve tranquille pour lui. Ce dernier prit d'entrée le commandement mais Axel Hardy Lainé (VC Pacéen) s'avéra être un adversaire coriace dès lors qu'il combla progressivement un débours dû en grande partie à son placement en troisième ligne. Puis Foucher chutait à la mi-course. "J'ai pensé que c'était foutu" dira à l'arrivée le Calvadosien. D'abord rejoint par Ethan Henry (VC Saint-Lô Pont Hébert), Foucher trouva les ressources pour le distancer. Mais il restait également sous la menace d'Hardy Lainé revenu dans son sillage. Une petite montée lors du dernier tour lui permettait de faire le break et de conserver une avance de quinze secondes sur le Pacéen que l'on attendait pas en si bonne compagnie. "Quand je suis revenu, la fatigue s'est faite sentir" consentait le Pacéen à l'arrivée, pas loin de créer la surprise. De son côté, Ethan Henry (VC Saint-Lô Pont Hébert) complétait sans inquiétude le podium.

Esteban Foucher (UC Landellaise) a fait la course en tête de bout en bout

 

 Axel Hardy Lainé (VC Pacéen) deuxième de cette première manche a failli causer la surprise

 

Dames : Emilie Jamme exact au rendez-vous

Onze féminines étaient sur la ligne de départ. Rapidement, le trio composée de la favorite Emilie Jamme (Moyon Percy vc), Apolline Blot (VC Rouen 76) et sa coéquipière Andréa Bezin prenaient le commandement. Après être resté roue dans roue durant deux tours, Bezin prenait ensuite deux longueurs d'avance mais chutait sans pour autant quitter sa position. Mais alors que Appoline Blot, victime d'un bris de sa patte de dérailleur était contrainte de rejoindre le poste de dépannage vélo sur l'épaule, Emilie Jamme passait la vitesse supérieure. Possédant 30 secondes d'avance à la mi-course, elle prolongeait son cavalier seul pour franchir la ligne avec 1' 30" d'avance. "J'ai d'abord essayer de faire un bon départ. Quand Andréa Bezin a attaqué, je suis revenu au train. J'étais mieux physiquement que lors des deux premiers cyclo-cross" confiait à l'arrivée celle qui enfilait le maillot de leader chez les dames seniors tout comme Andréa Bezin chez les juniors dames.

 

Emilie Jamme, vainqueur chez les dames

Podium dames seniors : Anais Gravelais (AC Montivilliers), le leader Emilie Jamme (Moyon Percy vc) et Eloise Delprat (UC du Mortainais).

Jeune Cyclocrossman 

Minimes : Noah Marchand sans surprise

Disputé sur un circuit plus court, cette manche d'ouverture qui réunissait minimes et cadettes a obtenu un beau succès avec 51 jeunes sur la ligne de départ. Soit pour y découvrir la discipline soit avec déjà quelques ambitions surtout pour les minimes deuxième année. Rapidement, Noah Marchand (ES Livarot) prenait position. Il continuait sur sa lancée et démontrait un an après avoir pris la deuxième place sur ce circuit de belles qualités pour ne pas être inquiété, décrochant du même coup sa troisième victoire en cinq cyclo-cross. Une victoire attendue pour le plus grand plaisir de son père Teddy, lui aussi très bon spécialiste dans une période pas si lointaine. Après une dizaine courses sur route, le voilà prêt à affronter une nouvelle saison hivernale. A bonne distance, Tom Auvray (VC Saint-Lô Pont Hébert) et Thibaud Eustache (UC Darnétal) complétaient le podium.

  Chez les minimes, Noah Marchand (ES Livarot) a eu la satisfaction de lever encore les bras

Podium minimes.

La championne de Normandie Pauline Bramoullé (AS Tourlaville) lauréate chez les cadettes.

Juniors : victoire de Maxence Lemardelé

Chez les juniors et les départementaux où l'on retrouvait 40 coureurs au départ, la lutte fut intéresante à suivre entre Maxence Lemardelé (VC Saint-Lô pont Hébert) et Tom Garnier (UC Alençon-Damigni). Le Manchois pris le parti de faire la course en tête dès les premières minutes de course, indiquant clairement son intention d'aller sans faiblir jusqu'à la banderole. Mais rien ne fut facile pour lui. "J'avais du mal à respirer avec un gros rhume que j'ai depuis plusieurs jours. Je voulais gérer ma course et être seul en tête en milieu de course". Seul mais seulement avec un écart jamais supérieur à dix secondes. Autant dire que le match fut tendu et indécis. Puissant sur les parties physiques, agile sur les portions techniques, le Manchois garda l'avantage après quarante minutes de course, décrochant sa deuxième victoire en quatre cyclo-cross disputés devant un Tom Garnier qui lui aura tenu la dragée haute de bout en bout. "Je ne suis pas déçu. Aujourd'hui, Lemardelé était le plus fort" reconnaissait l'Alençonnais à l'arrivée. Occupant longtemps la troisième place, Nathan Schiering (UC Pays d'Argentan) ne pu tenir la cadence, dépassé par Xavier Pains (Falaise) puis par Matéo Vallée (VC Saint-Lô Pont Hébert) à trois tours de l'arrivée. Ratant son départ puis géné par d'autres concurrents, ce dernier qui partage son activité entre le VTT et le cyclo-cross décroche la troisième place mais pouvait espérer mieux. A Ménilles, fin novembre, la revanche s'annonce intéressante à suivre.

Chez les juniors, Maxence Lemardelé (VC Saint-Lô Pont-Hébert) en route vers la victoire

 Le junior Tom Vallée (VC Saint-Lô Pont-Hébert) , troisième de cette première manche

 

Après un match sans merci, Maxence Lemardelé (VC Saint-Lô Pont-Hébert) retrouve son dauphin Tom Garnier (UC Alençon-Damigny)

 

 Première victoire pour le junior Maxence Lemardelé chez les juniors

Podium  juniors : Tom Garnier (UC Alençon-Damigny) deuxième, le leader Maxence Lemardelé (VC Saint-Lô Pont Hébert) et son co-équipier Matéo Vallée, troisième.

Seniors : Arthur Tropardy, un premier leader rassuré

"Celle-là, elle me permet de savoir où j'en suis". Au terme d'une heure d'efforts, Arthur Tropardy (USSA Pavilly/Barentin) pouvait afficher sa satisfaction d'être venu à bout d'une opposition loin d'être négligeable pour remporter à La Ferté-Macé (Orne) la première manche du Challenge Régional de cyclo-cross. De quoi éliminer les doutes qu'il affichait depuis plusieurs semaines. En manque de

repères après avoir disputé il y a quinze jours deux cyclo-cross internationaux en Tchéquie, l'ancien champion de Normandie s'est rassuré sur les terres de son ancien rival et jeune retraité Julien Roussel qui avait tracé un circuit finalement très physique. Partant sous les chapeaux de roues, le Mayennais Mathieu Taburet (CA Evron) entrainait dans sa roue Arthur Tropardy (USSAPB) et Cyprien Gilles (Giant C 34). Progressivement, ils creusèrent des écarts définitifs sur Steven Delprat (ES Torigni), Kyllian Levéel (ES Caen) et Théo Gueret (Moyon Percy VC). En tête, c'est un peu la guerre des nerfs qui prévaut. Casque rouge vissé sur la tête, Tropardy reste d'abord en retrait et jauge ses adversaires. "C'était un choix. Mais j'avais prévu d'attaquer". Ce qu'il fit après quinze minutes de course, bien décidé à passer la vitesse supérieure. Pourtant, il dû batailler ferme, étant deux tours à précéder de seulement quelques longueurs ses deux adversaires. Deux puis un seul lorsque Taburet lâchait prise. Mais sur ses terres, Cyprien Gilles fut un adversaire coriace. "Je sors d'une grosse semaine pour préparer la première manche de la Coupe de France à Vittel qui sera le premier gros objectif de la saison hivernale. Ici, c'est un super circuit, de quoi bien travailler. Quand Tropardy est parti, j'étais déjà à bloc. Dans le haut du talus, j'avais les jambes en feu... Mais plus les tours défilaient, mieux j'étais...". De son côté, Tropardy déjouait tous les pièges du circuit et gardait la maîtrise du rythme pour conserver son avantage. Il décrochait du même coup sa première victoire de la saison hivernale et enfilait le maillot de leader d'un Challenge Régional qu'il avait remporté lors de l'hiver 2018- 2019. De quoi lui faire oublier la crevaison qui avait ruiné toutes ses chances l'an dernier, en ces mêmes lieux, où il terminait quatrième. Sur le circuit ornais, il était sûr de sa stratégie, pas de sa victoire. "J'ai fait des essais aujourd'hui en utilisant un nouveau vélo pour cette reprise régionale. Quand j'ai attaqué, Taburet s'est accroché. J'ai dû faire le forcing. Mais les sensations ne sont pas les mêmes que l'an dernier" concédait le Barentinois. La lutte pour les accessits fut également disputée notamment pour la quatrième place convoitée par Killian Levéel. Rejoignant Steven Delprat dans le dernier tour, ce dernier céda momentanément sa position mais garda finalement le bénéfice de ses efforts. Belle course de Yannick Bouteiller (VC Lisieux) qui en allant chercher la dixième place prend, comme l'an dernier, la tête du classement chez les masters.

Texte et photos Patrice Meunier

Une organisation du VC Ferté Macé

Le départ des seniors, espoirs et masters vient d'être donné : Mathieu Taburet et Cyprien Gilles emmène le peloton , Arthur Tropardy (caché)

 

Arthur Tropardy (USSA Pavilly Barentin) à la lutte avec Cyprien Gilles (Giant C 34)

  Arthur Tropardy (USSAPB) à l'aise au passage des planches.

Arthur Tropardy (USSA Pavilly Barentin) peut savourer sa victoire.

Podium seniors : Mathieu Taburet (CA Evron) deuxième, le vainqueur Arthur Tropardy (USSA Pavilly/Barentin) et Steven Delprat (ES Torigni) troisième.

Podium Espoirs : Kyllian Levéel (ES Caen) deuxième, le vainqueur Cyprien Gilles (Giant C 34) et Théo Gueret (Moyon Percy Vélo Club). 

Cyprien Gilles (Giant X34) et Mathieu Taburet (CA Evron) négocient au mieux le dévers.